Contact

Olivier Drut - 10 rue Scudéry
13007 Marseille - France
-----
Phone : +33 661 423 788

Petite biographie

Ingénieur de formation, avec un petit bagage en architecture navale, j'ai choisi de devenir créateur de logiciels car ça me semblait le job le plus facile à emmener sur un bateau. Ça m'a permis de beaucoup naviguer tout en gagnant ma vie.

En 1987, à la fin de mes études, j'ai la chance de faire un stage de 4 mois dans le bureau d'étude du chantier Kirié, aux Sables d'Olonne. J'y participe à la conception d'un nouveau bateau, et je me lance ensuite dans la construction amateur d'un voilier de 11 mètres, sur une base de Feeling 1090 et de fonds de poubelle du chantier, que je ne remercierai jamais assez. En 1989 il est mis à l'eau à Deauville. En 1990, je lui ajoute une paire de dérives réglables pour contrôler l'équilibre sous voiles et améliorer la stabilité de route au vent de travers sous pilote automatique. Ça marche nickel. (naissance d'une obsession ;-). En 1991 je pars pour un long voyage, avec des amis la première année puis en solitaire pendant 9 ans entrecoupés de retours en France en avion, voyage qui m'emmènera jusqu'au Brésil et au Québec.

Parallèlement, en 1992, j'ai la chance de faire de la régate sur un Coco (mini 650) avec un ami, François Balogh, et de gagner avec lui le championnat national à la Rochelle. En 2000, 2002 et 2004 je préparerai son bateau pour la Solitaire du Figaro et l'accompagnerai en voiture tout au long de la course avec le matériel de rechange et toute la logistique.

2007, naissance de Gabriel. Estelle et moi vivons entre Londres et la Normandie à cette époque. Ras le bol de la grisaille et d'entendre qu'il fait beau partout “à l'exception des côtes de la Manche”, recherche d'un coin au sud et au bord de l'eau pour faire grandir le petit sous le soleil, nous arrivons à Marseille en 2010.

2012, ma première planche de Stand up paddle, Fanatic Fly 10'6 chiné sur le bon coin. Quelques mois plus tard, un gonflable pour emmener partout et satisfaire cette vieille envie de voir du pays. Puis un 12'6" Redwood paddle d'occasion pour tester une idée de dérive qui me trotte dans la tête depuis que j'ai découvert dans la douleur que les SUP sont extrêmement mal équilibrés au vent de travers, et enfin ce f-one de 14' customisé pour en faire la planche de balade de mes rêves.

Naissance de PaddleSpot.net

Hiver 2012-2013 : je profite d'un hiver interminable pour me lancer dans la réalisation de PaddleSpot.net et continuer à voyager dans ma tête en cherchant de nouveaux spots, et surtout un moyen de les visualiser facilement sur la carte. Vaclav Hornik de windguru me permet de démarrer en me fournissant les coordonnées de tous ses spots, je les vérifie un par un sur googlemaps, et je saisis l'adresse postale pour faciliter la recherche sur GPS. Ça me donne une bonne base de départ, que je complète à mesure que je trouve de nouveaux points de mise à l'eau.


Mon plan d'eau habituel

À Marseille, entre la Pointe Rouge et Épluchures beach. Il m'arrive aussi de partir de l'anse de la Maronaise pour aller vers le sud et les calanques, ou de la plage des Catalans pour aller aux iles du Frioul.

Mes planches

Fanatic Fly wood 10'6

Mon premier amour.


Naish One 12'6"
Gonflable, idéal pour emmener partout en voyage, en avion et sur le voilier. Et le plus confortable pour la sieste.
Naish One 12'6


Redwood paddle 12'6" Warm'Up
Le laboratoire...
Redwood paddle 12'6 Warm'Up


F-One race 14'x29"
Juste parfaite pour les grandes balades de 10, 20, 30 kilomètres ou plus... Stable, rapide et marine, cette planche permet d'emmener un peu de chargement : l'eau, le pique-nique (voire la glacière) et le matériel de sécurité incluant une pagaie de secours et un petit grappin pour mouiller dans les criques trop caillouteuses pour poser la planche au sec.